Déconfinement (en noir et blanc)

Et voilà, on déconfine ! Cela vaut bien un petit retour sur ces deux mois à faire des photos pas plus loin d’un km de chez soi, non ? Deux mois à s’arrêter devant le moindre rayon de lumière venu de l’extérieur… et curieusement sur la lecture de ce poème de Pierre Reverdy, « Cran d’arrêt », qui provient peut-être d’une autre grippe, celle du début du XXe siècle…

Continuer la lecture de « Déconfinement (en noir et blanc) »

Dans la ville, pulsation toulousaine #6

Une pulsation ralentie dont il est d’ailleurs assez frustrant de ne pas pouvoir, en ville, en éprouver l’infime contraste. Tant pis. En attendant, revenons sur les quelques semaines passées, avant la chute de tension…

Continuer la lecture de « Dans la ville, pulsation toulousaine #6 »

Dans la ville, pulsation toulousaine #4

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider


Entendez ce bruit. Le sol est frappé. Le trottoir chante.
Un passant. J’aurais peut-être pu.
Comme je suis étonné par les passants.
Je le suis même par un chapeau posé quelque part
[…]

Pierre Morhange Continuer la lecture de « Dans la ville, pulsation toulousaine #4 »

Dans la ville, pulsation toulousaine #3

Une promenade toulousaine…

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Vu et à voir : Continuer la lecture de « Dans la ville, pulsation toulousaine #3 »

Rencontres d’Arles 2018

Se rendre à Arles en fin de festival n’est pas si mal : il y a moins de monde, il fait moins chaud, c’est moins cher et il y a moins d’expositions ce qui dans le cas des “rencontres” peut être un avantage. Comme toujours on passe du très classique au très plastique.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Continuer la lecture de « Rencontres d’Arles 2018 »

Dans la ville, pulsation toulousaine #2

Oscillations toulousaines…

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Continuer la lecture de « Dans la ville, pulsation toulousaine #2 »