La pointe du Hoc

C’est le bon jour pour un retour au ténu fil rouge de cette année, avec la pointe du Hoc.

Ce promontoire normand figuré par Seurat en 1885 a perdu plusieurs mètres de hauteur depuis l’exécution du tableau lors des combats du débarquement de Normandie. Une batterie allemande qui menaçait Omaha Beach et Utah Beach fut prise d’assaut par les Américains depuis la mer i.e en escaladant la falaise. Périlleux.

Aujourd’hui, la pointe, encore accablée de cratères, terre retournée, emboutie, rumine la ferraille et les blocs de béton, les déglutissant péniblement.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz