Rivages

Mon exposition corse a été décrochée de chez Zuppelli fin avril. En voici un extrait pour ceux qui n’ont pas pu s’y rendre. Et pour les autres, ceux qui ont pu profiter des pizzas au feu de bois, la série présentée ici n’est pas tout à fait fidèle à l’accrochage.

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

 

Vu et à voir :

A Toulouse, la galerie 3.1, située 7 rue Chalande, prolonge un peu le festival MAP 2018 en proposant une très belle exposition de Marie Dorigny sur les “migrants”. On y voit la lassitude et l’inquiétude des adultes, mais aussi parfois, malgré tout, l’espoir des enfants.

Les photos ont été faites en Allemagne, en Grèce, en Macédoine. Ces rivages grecs et macédoniens sont marqués par une mémoire ancestrale. Dans ce contexte de migration, de fuite, les images de Marie Dorigny en offrent une vision séculaire comme ces tableaux classiques qui dépeignent les grands épisodes réels ou légendaires de l’histoire antique ou religieuse.

Hotspot de Moria, Lesbos, Grèce © Marie Dorigny / European Union 2015.

Attention, l’exposition ferme ce week-end. C’est gratuit.

Finissons avec une goutte de jazz lancinante…

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Valerie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Valerie
Invité
Valerie

Ah la beauté de la Corse à travers l’oeil du photographe !