Le Volcan du Havre

Petit retour aux images normandes, toujours en cours de dépouillement…

Le volcan du Havre qui abrite deux salles de spectacle a été dessiné par le célèbre architecte brésilien, Oscar Nimeyer. Le noir et blanc se prête bien à l’encadrement de ses lignes courbes.

Vu et à voir :

  • Demain, jeudi 2 février, vernissage de ce mois au Cactus, à partir de 19h. Patrick Betbeder est l’hôte du mois. Gros talent à en juger par son site, je n’aimerais pas être l’exposant de mars 🙂

 

Laisse les gondoles à Venise…

Une des “têtes chercheuses” du festival de mai IBO m’a contacté récemment. On me demande de ressusciter une ancienne exposition – ma première (merci Alain) – dont le sujet est “Venise”. Rien que de très classique d’autant plus que la cible de cette exposition serait un des murs d’une pizzeria blagnacaise. Continuer la lecture de « Laisse les gondoles à Venise… »

Géraldine Laurent

Géraldine Laurent Quartet, Jazz sur son 31, à l’Automne Club (conseil départemental de la Haute Garonne).

Géraldine Laurent, saxophoniste alto, joue un jazz « bebop » qui n’oublie pas la mélodie et le swing. Parmi ses « sidemens », le pianiste Paul Lay au phrasé fluide m’a rappelé, par moment, le grand McCoy Tiner !

Continuer la lecture de « Géraldine Laurent »

Le Cactus ça pique

photo-decembre-2016Traditionnellement, la dernière exposition du collectif CCCP au Cactus regroupe les onze photographes exposants de l’année, chacun devant livrer sa vision de l’endroit en une photo. Quoi de plus ardu que de choisir une seule image dans une série ?

Une de mes photos parmi celles montrées dans cet article est donc exposée au Cactus, 13 bvd Lascrosses à Toulouse et tout le mois de décembre.

Afin de vérifier si vous avez deviné laquelle de ces images est finalement accrochée, il ne vous reste plus qu’à vous rendre au vernissage mercredi 7 décembre à partir de 19h00 (auquel je ne pourrai malheureusement pas être présent) ou bien à y passer pour boire un coup, manger un morceau ou assister à un des concerts hebdomadaires.

PS : je ne suis pas l’auteur de l’excellente photo de l’affiche !

En attendant la primaire

Début octobre, en passant par la rue des Arts, au début je ne remarque que les jeunes qui attendent sagement derrière des barrières, devant la librairie Privat, pas d’hystérie, très peu d’excitation. Ils attendent  tranquillement.
Je me glisse avec mon 50mm dans le petit groupe de photographes présents, tous téléobjectifs dehors. Ils interpellent cette foule immobile et dénuée d’impatience en leur criant : « le livre ! le livre ! ». La file d’attente s’orne de dizaines d’exemplaires du livre de… Sarkozy. Certains en possèdent plusieurs. Je déclenche avec mes collègues du moment. J’en fais une de plus après que la plupart des pros ont baissé les armes. J’ai failli tirer la précédente, celle qui est posée, livres quillés et larges sourires. Mais finalement j’ai choisi celle-ci : certains relâchent juste la pose, d’autres la tiennent encore, la plupart reprennent leurs conversations…

Le blues de la pince à linge

30102016-_mg_6959-modifierElle ne portera plus de caleçons,
Ni de chemises,
Adieu chaussettes et pantalons,
Une vilaine toile la paralyse.

Finis les soies et les coutils,
Plus rien à se mettre sous la dent,
C’est une pince à linge inutile,
Qui perd de son mordant…

… Bref, on ne devrait rien poster le vendredi soir… 😆 😳

Leïla Martial

J’ai pu entendre Leïla Martial deux fois en trois semaines : à la maison de l’Occitanie, pour une « pause musicale » et à « l’Automne Club », dans la cour du conseil départemental, pour le festival Jazz sur son 31. Leïla Martial chante sans chanson et sans paroles ou si peu; elle réinvente la chanson et le scat; elle déclame aussi.

Elle est originaire d’Occitanie et a étudié entre autres à Toulouse et à Marciac. Elle fait aujourd’hui partie des jeunes qui comptent dans le jazz français. Son excellent dernier album s’intitule « Baabel« .

PS : mon exposition « Promenades intérieures / Passejadas interiòras », à la maison de l’Occitanie, rue Malcousinat, bénéficie d’une semaine supplémentaire et ne sera finalement décrochée que vendredi 4 novembre.